Groupe Berkem Groupe Berkem

Redéploiement des sites industriels en Aquitaine

Le Groupe Berkem poursuit son plan d'industrialisation en réaménageant ses activités industrielles sur deux sites de production distincts.

Afin de permettre à ses savoir-faire d’exprimer toutes leurs capacités en termes d’innovation et de production et ainsi accroître sa compétitivité, le Groupe Berkem a choisi de scinder son site industriel actuel, situé à Gardonne, en deux sites distincts. Il vise, pour ses sites de production, l’accès à des technologies et outils nouveaux, les positionnant ainsi en futures plateformes d’excellence pour chacun de ses métiers, avec une orientation résolue en faveur de la 
chimie verte.

Le plan de développement stratégique du Groupe Berkem prévoit, pour ses outils de production, des opérations de modernisation pour répondre notamment à une demande forte et croissante sur le marché des actifs végétaux.
Depuis plus de 2 ans, le site industriel de Gardonne était passé en 5/8 pour l’activité « Extraction végétale », afin d’honorer le carnet de commandes dans des délais satisfaisants.
Aujourd’hui, le maintien de cette réactivité, obtenu grâce à la bonne gestion des ressources et à la maîtrise de sa filière d’approvisionnement, est une volonté affichée du Groupe Berkem. A cette fin, un plan de réaménagement du site est mené avec, comme finalité, de convertir le site en un site d’excellence en matière d’extraction végétale.
En parallèle, l’activité « Formulation » du Groupe Berkem, connue sous l’entité historique « Sarpap », travaille à la réussite de la transition des formules de traitement des bois vers des formules ayant un impact réduit pour l’environnement et ses utilisateurs. Il s’agit d’associer la chimie du végétal à la chimie de synthèse, afin de réduire significativement (50 %) les doses de substances actives, pour une efficacité au moins équivalente dans le matériau bois.
Pour y parvenir, l’activité « Formulation » a à se doter d’un outil industriel performant, adapté aux nouveaux développements.

Le choix de rester en territoire aquitain

« Ce sera Blanquefort », la nouvelle a été remise début janvier aux collaborateurs du Groupe Berkem par Olivier FAHY, PDG. La séparation des activités industrielles avait déjà été annoncée en décembre. Plusieurs sites industriels en situation de reprise s’étaient manifestés. C’est finalement le site de Blanquefort qui a été choisi.
Il a de nombreux atouts. Tous les locaux sont prêts à accueillir l’activité « Formulation » (laboratoires, bureaux) avec, en plus, l’espace nécessaire pour installer une plateforme technique, afin d’accompagner les développements produits sur ses marchés, en permettant de tester et valider leur intégration dans les process industriels de ses clients.
Sa situation géographique en périphérie de Bordeaux le rend également plus accessible. 
Par ailleurs, une partie de ses outils de production sont compatibles avec l’activité « Extraction végétale », participant ainsi au renforcement technique du site de production de Gardonne, et à la reconversion des outils actuels du site de Blanquefort.
D’ores et déjà, l’équipe Technique du Groupe Berkem travaille à la préparation de ces redéploiements industriels, qui seront profitables pour les deux sites industriels de l’entreprise. Ce chantier devrait s’étaler sur 30 à 36 mois.
Il faut souligner que l’opération d’achat du site LABSO situé à Blanquefort a été rendue possible grâce à un financement du Crédit Coopératif, dans le cadre d’accords privilégiés avec l’Union des Industries de la Chimie.
Egalement, le Groupe Berkem a reçu l’appui du Conseil Régional d’Aquitaine afin qu’il puisse conserver ses activités industrielles sur la région et ainsi leur permettre d’intégrer le grand programme aquitain des « usines du futur ».
Enfin, Madame le Maire de Blanquefort, à l’occasion d’une réunion à la Mairie sous sa présidence, accompagnée de directeurs de Bordeaux Métropole, a fini de convaincre Olivier FAHY d’installer les activités liées à la Formulation, à proximité de la Technopôle Bordeaux Technowest, basée sur le site de l’Ecoparc de Blanquefort.